Les gens de Cottin – Vers une rue comestible

Sur une initiative de l’association les gens de Cottin, et avec l’aide de Vergers Urbains (pour la conception et l’encadrement du chantier), un aménagement urbain inédit a émergé cette semaine dans la rue Jean Cottin. 12 jeunes primo-arrivants en apprentissage du français avec le Cefil ont participé au chantier, durant 6 demi-journées. La construction s’est déroulée au sein de la résidence Boucry, qui jouxte le projet, grâce à l’implication du bailleur, des gardiens et de l’amicale des locataires. L’association Toits Vivants est venue apporter son soutien technique (encadrement du chantier menuiserie).

Résultat : 9 modules de jardinage, dont un ba(n)c, une jardinière coffre pour ranger les outils, un bac à compost, une pergola et bientôt un réservoir d’eau…
Il s’agit d’une réappropriation d’un morceau d’espace public par un collectif de riverains encore peu courant, mais qui commence déjà à inspirer des initiatives similaires dans le quartier.
Ce projet a reçu l’aide le l’équipe de Développement local, une financement de la Ville de Paris, du Conseil de Quartier et la Fondation Bruneau.

Plus d’infos sur les gens de Cottin : http://lesgensdecottin.blogspot.fr/

Ce contenu a été publié dans Quartier Comestible, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les gens de Cottin – Vers une rue comestible

  1. Ping : Les gens de Cottin – Vers une rue comesti...

Les commentaires sont fermés.