Le groupe Ney / Cloquet prépare la plantation de son verger

Vergers Urbains est lauréat de l’appel à projet lancé par la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris) en juillet dernier « Réduisons notre empreinte écologique », au titre du développement de la biodiversité. Il s’agira ici en l’occurrence de la biodiversité comestible.

Le projet proposé porte sur l’implantation d’Eco-systèmes fruitiers en pied d’immeuble :

Les pieds d’immeubles de résidence sociale sont en effet des espaces qui pourraient être valorisés par des activités d’agriculture urbaine. L’implantation d’arbres fruitiers dans ces espaces permet une production qui donnera lieu à des récoltes qui seront partagées. Organiser collectivement ce moment sera l’occasion de défendre en pied d’immeuble des valeurs de solidarité, de partage et un sentiment de responsabilité vis à vis du lieu.

Vergers Urbains prendra en charge la mise en place des fruitiers dans ces espaces, impulsera une dynamique locale avec les habitants, proposera des ateliers d’entretien de fruitiers (taille, greffe, …) et accompagnera le projet vers une organisation autonome en vue de sa pérennité au bout de deux années d’accompagnement.

Une grande variété fruitière sera privilégiée, notamment les espèces fruitières sauvages, moins connues et adaptées à la région, de sorte à favoriser la sensibilisation au patrimoine végétal et fruitier d’île de France et à la biodiversité associée. Une signalétique rendra compte de la diversité fruitière et des caractéristiques des différentes plantations ou écosystèmes introduits. Des arbres palissés seront proposés sur certains espaces restreins .

A l’issue de la période du projet, Vergers Urbains, remettra un guide d’entretien et pérennisation du jardin fruitier.

Le site retenu pour lancer cette opération est situé au 129 Bd Ney / Cloquet et porte sur un espace d’environ 1800 m2, essentiellement ornemental, traversé mais peu vécu. Ce projet sera l’occasion de faire vivre cet espace, d’en faire un lieu de cohésion pour l’ensemble de la résidence.
Une première réunion a eu lieu le samedi 18 janvier avec les résidents intéressés. Une dizaine de personnes étaient présentes, mobilisées suite à un affichage dans les espaces communs de l’immeuble, à la mise en place de flyer dans les boites à lettre, à l’intervention des deux gardiens et à l’aide de trois étudiantes en master professionnel Développement Local Urbain, acteurs sociaux et dynamiques spatiales (Paris I – Panthéon La Sorbonne). Cette réunion a permis d’informer sur le projet, de recueilir les attentes, les besoins. En complément, « une permanence » a été organisée le mercredi 15 janvier, entre 16h et 19h30 a l’entrée de l’immeuble. Celle-ci a été privilégiée vis à vis du porte à porte pour attirer l’attention sur cette première réunion et commencer à informer sur notre démarche.

La prochaine étape aura lieu le samedi 1er février à 11h et consistera à concevoir collectivement le plan d’aménagement : localisation, variétés fruitières, forme, taille etc.

Le premier chantier de plantation aura lieu le samedi 22 mars à 11h.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA vue aerienneposter (1) - red

Ce contenu a été publié dans Le projet Vergers Urbains, Ney/CLoquet - Rivp, Ville Comestible, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.