Une placette en pleine mutation

La placette située à l’angle de la rue Pajol et la rue Philippe de Girard a commencée sa mutation ce mardi 18 mars. Elle jouxte les locaux des associations Vergers Urbains et Toits Vivants. Les aménagements, menés par Vergers Urbains ont été précédés d’une opération de dépavage et ont été réalisés dans le cadre d’un chantier éducatif ciblé sur la réalisation des jardinières, dans les ateliers de l’association Extramuros et l’ADCLJC, avec des matériaux de récupération.

Les riverains reprennent progressivement possession de cet espace qui appartient au bailleur Toits et Joie, à travers leur participation au chantier et en contribuant aux plantations comestibles

http://quartiersentransition.wordpress.com/2014/03/20/avec-vergers-urbains-les-arbres-fruitiers-prennent-racines-dans-le-18eme/

Ce contenu a été publié dans Le projet Vergers Urbains, Ville Comestible, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.