Quand le végétal s’empare des interstices

22-28 Place de la Chapelle (Paris). Après 1 journée de chantier en mars, et quelques mois d’acclimatation, le végétal a pris toute sa place, …et l’attention des riverains. Dans un lieu où celui-ci devenait inespéré.

Ce contenu a été publié dans Le projet Vergers Urbains, Quartier Comestible, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quand le végétal s’empare des interstices

  1. Ping : Quand le végétal s’empare d...

Les commentaires sont fermés.