Incroyables Comestibles.

Le mouvement est partie d’une ville anciennement industrielle d’Angleterre, Todmorden, confrontée à la crise (industrielle, subprime etc.). Quelques habitants ont pris les choses en main il y a plus de 3 ans, aidés par la ville et quelques financements privés, ils ont sortis bêches et rateaux pour développer une idée très simple au premier abord : multiplier potagers et autres plantations partout dans la ville. C’est à dire sur les trottoirs, aux abords des équipements publiques, aux pieds des immeubles, le tout en accès libre et gratuit. Les impacts du mouvement sont multiples: les gens se réapproprient leur ville, échanges, se rencontrent, mangent sainement, économisent l’énergie, les déchets etc. La ville a ainsi atteint 83 % d’autosuffisance alimentaire (d’après un sondage réalisé auprès des habitants).

Le mouvement à conquit d’autres ville d’Angleterre, voir même beaucoup plus loin (jusque Hong Kong) ou en Alsace, à Freland, à l’initiative de François Rouillay, impliqué dans le mouvement des Colibris et des villes en Transition. Il s’agit pour lui d’un « changement de paradigme ».

Cela démontre en effet qu’avec une idée très simple, on peut transformer la ville et la rendre plus conviviale.

Le Buzz rencontré actuellement par l’initiative à le mérite de met en évidence les fortes attentes et le potentiel lié à ce type de projet.

 Cf http://www.incredible-edible-freland.fr/. Un guide pratique pour rendre incroyablement comestible sa ville est en ligne

ou aussi  : http://www.incredible-edible.info/?p=200#more-200

Pour prendre du recul vis à vis de cette initiative tant vantée :

http://jardinons.wordpress.com/2012/06/25/lincredible-illusion-todmorden/

Ce contenu a été publié dans ça se passe ailleurs, Ville Comestible, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.