Premières plantations pour le verger partagé de Saclay – ce samedi 3décembre

plan-implantations-salcay
La réunion de travail réalisée avec les saclaisiens le 8 octobre, a débouché sur la réalisation d’un plan d’implantation, présenté le 5 novembre par l’association Vergers Urbains.
Le verger sera implanté dans un premier temps sur un espace d’environ 3000 m2, situé en partie basse du site, entre le boisement existant et les limites de propriété, entre l’aire de jeux et la rue de la truie qui file.
Le projet prévoit la plantation de 45 arbres, de différentes formes, composés de 16 fruitiers haute tige, placé en alignement au nord du site, le long de la future piste cyclable, 11 demi-tige et 18 basse tiges. Ces jeunes arbres seront composés de pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, pêchers, abricotiers etc. Ce seront principalement des variétés d’île de France, ou anciennes. Certains feront l’objet de séances de greffe réalisées sur site, ils permettront d’observer les différentes étapes de la constitution d’un verger et de la formation d’un arbre fruitier.
La répartition des arbres sera réalisée selon différentes strates complémentaires, inspirées des boisements naturels. L’implantation optimisera la captation des rayons du soleil, sans que les arbres se fassent concurrence. Certains arbres permettront de faire transition, sous forme de lisière entre la zone boisée existante, principalement composée grands de grands arbres et le futur verger. La plantation d’une soixantaine d’arbustes à petits fruits (groseilliers, framboisiers, cassissiers etc.), adaptés à l’ombrage des arbres viendra compléter cet écosystème. Des vignes seront plantées à proximité des arbres de haute tige, qui pourront y trouver un support. D’autres plantations vivaces complémentaires, viendront transformer progressivement la pelouse en espace comestible.

Pour compléter l’aménagement du site et développer son caractère pédagogique, des carrés potagers seront créés à proximité de l’aire de jeux, dont certains seront expérimentaux. Ils laisseront place à des plantes comestibles vivaces ou annuelles, à des aromates et seront gérés par les saclaisiens. Les abords de l’aire de jeu resteront libres pour permettre d’accueillir des événements.
Un composteur, disposé à l’entrée du site permettra d’accueillir des déchets organiques qui viendront par la suite amender les sols.
La plantation, participative, se déroule en deux étapes, une première à l’automne (le 3 décembre et une seconde en mars). Ce verger sera géré de manière collective, par les saclaisiens, et permettra de lancer Saclay dans une dynamique Ville Comestible, qui amènera un nouveau regard sur ses espaces verts, une nouvelle manière de les mettre en valeur, une gestion plus écologique. Ils gagneront ainsi en biodversité (comestible notamment) et en usages.

saclay-inscription-verger

Ce contenu a été publié dans Saclay, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.